Fermer Close
Retour à Actualités

Passez à PRO : Ten Dam découvre le Gravel

02 novembre 2020

Laurens ten Dam a opté pour de plus gros pneus et des aventures en dehors des sentiers battus, après 17 ans passés sur la route en tant que professionnel. Beaucoup de choses ont changé pour le célèbre cycliste néerlandais, mais son vélo arbore toujours un kit de finition PRO.

Après 17 ans de compétitions dans le monde entier sur son vélo de route, Laurens ten Dam a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure en 2020. La pandémie de Covid-19 l'a peut-être maintenu plus proche de chez lui qu'il ne l'aurait souhaité, mais ce cycliste néerlandais populaire a néanmoins avalé les kilomètres sur son vélo de gravel. PRO Bikegear lui a parlé du gravel, de la vie après le WorldTour et de ses choix en termes de kits de finition.

PRO : Parlez-nous de votre passage du World Tour au gravel, et plus précisément de la liberté de choisir votre propre calendrier et de partir à l'aventure alors qu'avant vous faisiez des intervalles ou des courses.

Laurens ten Dam :  Je dois admettre que j'ai aimé le World Tour la plupart du temps. Et lorsque ce n'était plus le cas (avec le recul, c'était un cycle qui se répétait tous les cinq ans), je faisais quelque chose de radical pour retrouver mon amour du vélo. Par exemple, en 2011, j'ai abandonné mon compteur après une année 2010 désastreuse et j'ai obtenu les meilleurs résultats de ma carrière en termes de points au classement UCI. En 2016, j'ai déménagé aux États-Unis. J'ai vécu un an dans l'incroyable ville de Santa Cruz, en Californie, où j'ai une fois de plus redécouvert mon amour du cyclisme. C'est là que j'ai découvert le VTT et le gravel. C'était glorieux. Aussi, en 2020, j'ai décidé de me concentrer uniquement sur la partie amusante du gravel. Une fois de plus, j'ai laissé tomber le compteur et je recherche des aventures.

PRO : Parlez-nous de votre vélo de Gravel et de ses composants.

LtD : Mon vélo est le tout nouveau Specialized Diverge équipés de tous les accessoires Discover. Je dois admettre qu'ils sont excellents ! Même pour de petits trajets, la sacoche de tube supérieur est toujours sur mon vélo. Après des années passées à transporter le moins de choses possible, je profite désormais des options de rangement offertes par la sacoche de tube supérieur. J'utilise le cintre en carbone PRO Discover, qui possède un évasement de 20°, pour un meilleur contrôle, et la selle PRO Stealth Offroad. Sur mon vélo de route, j'utilise toujours un entraînement « 2 by drivetrain ». Mon vélo est équipé de l'entraînement Shimano GRX Di2 que j'ai choisi car j'aime le plus gros plateau sur le plat et les pignons plus petits lors des changements de vitesses qui m'aident à conserver une cadence homogène.

PRO : Pourquoi avez-vous choisi la selle PRO Stealth Offroad ? Avez-vous couru avec les selles pour vélos de route Stealth avant de passer au gravel ?

LtD : J'aurais aimé connaître cette selle il y a bien des années. J'ai utilisé un grand nombre de selles différentes (mes sponsors semblaient changer tous les ans) au cours de ma carrière. J'avais l'impression de toujours devoir m'habituer à une nouvelle selle. J'avais toujours des douleurs dues à la selle, ce qui, vous le savez, est extrêmement désagréable. Depuis que j'ai découvert les selles Stealth (j'utilise une selle Stealth Superlight sur mon vélo de route), ce n'est plus le cas. Jusqu'à présent, j'ai parcouru plus de 20 000 km sur route et en tout-terrain avec ces selles et je n'ai plus jamais de douleurs dues aux selles ! Je suis accro.

PRO : Avez-vous quelques astuces de cyclotourisme à partager ? Quelques conseils pour préparer plus facilement ses bagages ou pour tirer le meilleur parti d'une sacoche PRO Discover ?

LtD : OK, allons-y, j'ai quelques trucs à partager. Prenez toujours une ou deux sangles d'arrimage avec vous. Vous devez souvent attacher des objets supplémentaires sur une sacoche Discover ou l'adapter pour pouvoir emporter davantage de choses. De plus, c'est une bonne idée d'emporter une bouteille de vin supplémentaire. C'est une aventure après tout. Et n'oubliez jamais votre gourde. Du ruban adhésif peut également vous sauver votre voyage. Vous pouvez l'utiliser pour réparer toutes sortes de choses, y compris des flancs fortement entaillés sur vos pneus tubeless. Emportez des aliments à forte teneur en lipides. Vous aurez besoin d'énergie. En parlant d'emballage, je range mon nécessaire de couchage dans la sacoche de cintre Discover. C'est une sacoche entièrement imperméable et j'y range toujours mon sac de couchage et mon tapis de sol pour les excursions de cyclotourisme. Vous ne voudriez pas dormir dans un sac de couchage mouillé, n'est-ce pas ? En fait, j'ai fait un vlog à ce sujet. Allez le voir.

play

PRO : Quel est votre produit pour vélo de gravel PRO et pourquoi ?

LtD : Pour être honnête, c'est la selle Stealth Offroad. Vous ne voulez pas souffrir de douleurs dues à la selle lors d'un voyage en vélo ! Cela gâcherait l'aventure. 

PRO : Quelle est votre liste de choses à faire pour une course de gravel ?

LtD : Avant cette année, cela aurait été Kanza. Mais, maintenant, avec la Covid-19, je ne suis pas sûr de pouvoir retourner aux États-Unis prochainement. Je pense que je vais devoir rechercher des aventures plus près de chez moi. Je vais donc faire un effort pour organiser des trucs sympas en Europe. Restez à l'écoute !

PRO : Si vous pouviez faire un voyage de rêve avec votre vélo, d'où partiriez-vous, où iriez-vous et avec qui ?

LtD : Mon rêve, c'est de partir pendant 3 semaines avec mes deux fils dans les montagnes françaises, où j'ai disputé tant d'étapes du Tour de France. Ils n'ont que 5 et 8 ans, je vais donc devoir attendre un peu. Pendant ce temps, nous allons continuer à nous entraîner. Ce week-end, je vais emmener mon plus jeune fils vivre une aventure nocturne de 8 km. Il aura une sacoche de tube supérieur et une sacoche de selle PRO fixées sur son petit VTT et nous camperons tous les deux dans les bois. J'ai trop hâte ! J'ai promis à mon aîné de trouver une destination plus exigeante, dans les dunes, près de Bloemendaal, la semaine prochaine. Il voulait que notre sortie fasse au moins 40 km.

Pour suivre Laurens ten Dam dans ses aventures en vélo de gravel et pour voir « quels trucs sympas en Europe » il a prévu pour ses fans adeptes du gravel, visitez www.liveslowridefast.com. Vous pouvez également le suivre sur Instagram, @laurens_ten_damet aimer sa page Facebook, Laurens ten Dampour obtenir ses dernières actualités.

Rechercher un revendeur


Articles connexes suivants

Aller aux Actualités

Passez à PRO : L'expérience de jeunesse de Coryn Rivera

Malgré le fait qu'à 28 ans elle n'est guère plus âgée, Coryn Rivera, de l'équipe Sunweb, es...

En savoir plus
VTT

Matt Walker remporte la victoire au classement général de la Coupe du monde UCI de descente 2020

En savoir plus
Blog Detail Template